TOUTE UNE HISTOIRE ! Quoi, comment, pourquoi, à qui raconter et lire ?

image_pdfimage_print

PUBLIC CONCERNE  
Professionnels travaillant auprès d’enfants et souhaitant soit :

  • Améliorer leurs compétences de lecteur et de conteur.
  • Diversifier leur pratique autour du livre et du conte.
  • Monter un projet de structure sur cette thématique.

OBJECTIFS DE LA FORMATION
A l’issue de la formation, les participants seront capables de :

  • Se constituer une culture au sein de l’univers foisonnant de la littérature jeunesse.
  • Définir et découvrir la littérature orale enfantine.
  • Connaître toutes les ressources de la voix.
  • Prendre conscience de l’importance des expressions et du positionnement du corps pour lire et raconter.
  • Élargir ses compétences de lecteur.
  • Apprendre à raconter sans le support du livre.
  • S’exercer à imaginer pour inventer ses propres histoires
  • Connaître le cadre nécessaire pour construire une séance de conte

METHODE PEDAGOGIQUE

  • Echange, partage et analyse d’expérience
  • Mises en situations professionnelles
  • Exercices
  • Apports théoriques…

DUREE   
2 jours soit 14 heures


ELEMENTS DE CONTENU DE LA FORMATION

  • Pourquoi ? quoi ?
    Lors de ce module, il s’agira de se demander collectivement : « pourquoi lisons-nous » et « à quoi cela sert-t-il  ». Nous ferons ensuite évoluer notre propos sur le « que lisons-nous ? ». L’occasion ici de parler des maisons d’éditions, des auteurs, de nos coups de cœurs et coup « de balais »…Puis nous définirons le monde la littérature orale et plus précisément ce que sont les enfantines.
  • Vivre une séance de contes pour les tout petits
    Il s’agit ici d’être spectateur d’une séance de contes s’adressant aux tout petits. Séance qui mélange lectures, enfantines et chants. Quels ressentis ? Quel sens y met-on ? Comment se projette-t-on dans cette activité ?
  • Livres en vrac
    Moment libre de manipulation et de découverte des albums.
  • Chœur de lecteurs et mise en bouche
    Afin d’apprivoiser sa lecture et sa voix, d’améliorer le rythme, l’intonation et la prosodie, nous allons créer un chœur de lecteur et nous « amuser à lire » (lire vite, lire fort, en chantonnant, chuchoter, à plusieurs voix…)
  • Lire.
    Choisir « son » album, celui qu’on aime, qu’on a envie de lire et de faire entendre.
  • Raconter une enfantine.
    Choisir une ou plusieurs enfantines, la/les raconter, partager son ressentit de l’exercice.
  • La place du corps et des expressions.
    Notre voix n’est pas seule médiatrice de nos histoires, on raconte aussi par son visage et par son corps. Nous mettrons cela en pratique.
  • Chanter.
    Parce-que le chant fait partie intégrante de la tradition orale enfantine, parce qu’il donne du souffle, du rythme et de l’énergie aux récits. Parce que le langage du tout petit commence dans les bercements et les mélodies.
  • Inventer des histoires
    Il y a le répertoire oral, les livres et puis il y a les histoires qu’on invente. Nous verrons comment faire des allers et retours entre les différentes formes d’expression. Nous jonglerons ici avec notre imagination, constaterons qu’avec un peu d’astuce et de laisser aller, elle n’est pas si difficile à mettre en œuvre.
  • « Trucs et astuces » pour une séance de contes agréable à tous.
    Nous parlerons ici du cadre nécessaire à la séance. Ce qu’il faut préparer en amont : Ses lectures, les enfantines, les chants mais aussi la place et le rôle des adultes encadrant, le temps et l’espace.

CREFO
15, rue Papin – 59650 VILLENEUVE D’ASCQ
03.20.19.18.00 – contact@crefo.fr

Formulaire de contact

2015-06-19T16:46:47+00:00 mai 27th, 2015|Catalogue|